RWANDA – 1994-2017: 23ième COMMEMORATION DU GENOCIDE DES TUTSI DU RWANDA DANS LA REGION DE LA CAPITALE NATIONALE DU CANADA.

Le 07 avril 2017 à midi, sur la colline du Parlement canadien, sera lancée officiellement la 23ième Commémoration du génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda. Ce début solennel sera marqué par une minute de silence, en mémoire de toutes les victimes de cette tragédie. Il y aura des allocutions de circonstances qui seront prononcées par des orateurs invités, pour marquer le souvenir de plus d’un million d’humains, suppliciés en 1994,  parce qu’ils sont nés Tutsi ou étaient assimilés à ceux-ci.

Ce génocide a laissé des traces indélébiles et reste omniprésent dans la conscience collective.   En effet, c’est l’un des pires crimes de masse qu’ait connu l’humanité au XXème siècle en termes d’effectif macabre, mais aussi en raison de l’extrême cruauté avec laquelle il a été perpétré.  Cette période commémorative est une occasion pour les Rwando-Canadiens qui ont survécu à ce crime de masse de rendre hommage aux membres de leurs familles systématiquement exterminés à la suite d’une idéologie de la haine créée et propagée délibérément par le régime qui était alors au pouvoir au Rwanda.

Nous profitons de cette occasion pour remercier toutes les Canadiennes et tous les Canadiens de la solidarité qu’ils nous ont témoignée. Rappelons en passant que le Canada abrite la plus grande communauté rwandaise en Amérique du Nord. Les survivants d’origine rwandaise, aujourd’hui citoyens canadiens à part entière, sont à la fois reconnaissants et fiers de leur pays d’adoption, un pays où ils ont retrouvé la sérénité et la joie de vivre.

Le 23ième triste anniversaire du génocide des Tutsi intervient dans un contexte international particulier. En effet, à travers le monde,  nous assistons à la recrudescence de l’extrémisme et  la haine, qui sont deux ingrédients dangereux dont le somum des conséquences donne lieu au génocide comme celui que nous commémorons.

C’est pourquoi, nous nous devons de rappeler le message avant-gardiste du Parlement canadien, matérialisé par le vote de deux motions hautement significatives : l’une faisant du 07 avril “Une journée de commémoration des victimes du génocide de 1994 au Rwanda” (votée en 2004) ainsi celui qui en a fait “Une journée de réflexion sur la prévention du génocide” (votée en 2008).

Après ces gestes, fort louables, une nouvelle dimension mémorielle est plus que jamais souhaitée. Nous saisissons cette opportunité pour réitérer à toutes les personnes éprises de paix et soucieuses d’un monde exempt de génocide, de nous aider à matérialiser notre rêve d’un monument commémoratif dans la région de la capitale nationale.

Enfin la 23ème commémoration est une occasion de penser à nos frères et sœurs Canadiens d’origine arménienne dont les Aïeux ont été victime d’un génocide il y a 102 ans.  Ce triste souvenir donne l’opportunité d’inviter les autres compatriotes Canadiens dont l’histoire est marquée par une tragédie à caractère génocidaire, à un dialogue des mémoires, en vue de contribuer à bâtir ensemble un avenir exempt de crimes de masse comme ceux dont nos peuples ont fait l’objet.

Je vous remercie

Pour l’Association Humura

Jean-Claude Ngabonziza

Vice-président

Advertisements